Censure et Répression : Il est interdit d’interdire

1,00 

Description

CR

Nouveau

Censure et répression, ces deux notions ont, paraît-il, disparues soirs nos latitudes ? Mais qu’en est-il en réalité ? Insidieusement, depuis les années 90, une certaine forme de répression morale et psychique s’est installée dans les démocraties occidentales.

A l’heure de la mondialisation tous azimuts, de la défense éclairée de la démocratie, la journaliste Stéphanie Griguer et le docteur Erick Dietrich ont associé leur expérience et leur plume en collaboration avec Maître François Xavier Kelidjian pour analyser sous le regard journalistique, judiciaire et psychologique l’utilisation de la répression et de la censure en France. Deux notions qui de prime abord semblent hors sujet dans une démocratie. Depuis les années 90, dans les démocraties Européennes, une certaine forme de répression morale et psychique s’est installée. Au nom des bonnes mœurs, du protectionnisme d’Etat ou du politiquement correct, on empiète sur la liberté de penser, de parole et d’opinion. La psychose ambiante générée par les attentats ne fait qu’accélérer cette évolution et justifie la mise en place de mesures de contrôle de plus en plus strictes. Un nouvel ordre moral sourd aux droits de l’homme voit donc le jour. Dans ce livre détonant, en s’appuyant sur de nombreux témoignages apportés par François Xavier Kelidjian, sur les interviews menées par Stéphanie Griguer, Erick Dietrich analyse comment on passe de la censure à l’autocensure sans même le réaliser, comment la censure et la répression se sont taillées une place de choix dans notre démocratie et qui en sont les principaux bénéficiaires. Aujourd’hui, on ne peut plus laisser dire qu’un écrit ou qu’une création tourmente la conscience collective parce qu’il touche à des interdits et des tabous et donc que la censure doit s’appliquer. C’est la censure qui en tant que telle tourmente la conscience collective en infiltrant de la culpabilité et des tabous. Sans tomber dans les clichés et le politiquement anti-correct, les auteurs dénoncent l’utilisation abusive de la censure et de l’autocensure qui est mise en place insidieusement par une certaine forme de gouvernance : qu’elle soit politique, judiciaire, médiatique ou sociale. Cet essai a la volonté d’ouvrir le dialogue et de réveiller l’esprit critique. Et c’est tant mieux, car de la censure à l’autocensure, de la liberté d’opinion et d’expression à la pensée unique, il n’y a qu’un pas, à ne pas franchir…

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Censure et Répression : Il est interdit d’interdire”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégorie :

Copyright © 2017 Erick Dietrich. Tous droits réservés. Création Net4U.pro

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?